Avenir, Ruralité & Data

Comment repenser l’avenir du tourisme ? Le rapport de prospective du cabinet Voltere by Egis | Tendance Hotellerie

Thierry Coltier, Philippe Doizelet, Stéphane Durand, Josette Sicsic et François Victor embrassent dans ce rapport, un large champ de l’activité touristique et des bouleversements en cours : évidemment les menaces sanitaires et le changement climatique, mais aussi les nouvelles modalités d’expériences touristiques, plus itinérantes et plus digitales, qui remettent en question l’opposition vacances/travail ; ou encore l’avenir de destinations comme la Méditerranée, la montagne ou l’Afrique ; ils interrogent aussi le futur de l’hôtellerie, du tourisme d’affaires, des grands projets touristiques ou des parcs animaliers.

Le rapport de prospective Voltere by Egis invite à se déconnecter de l’observation d’un présent déprimé, pour se projeter dans l’avenir d’un tourisme renouvelé et toujours producteur d’imaginaires et d’attractivité des territoires.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici

Tourisme rural : Airbnb verse 100 euros à chaque nouvelle annonce | L’Echo Touristique

Airbnb et l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF) signent un nouveau partenariat dans l’espoir de développer 15 000 hébergements touristiques. Dans le cadre de cet accord, Airbnb verse 100 euros à chaque nouvelle annonce dans les communes rurales publiée via ce lien, 100 euros seront versés au fonds « Campagnes d’Avenir ». Piloté par l’association des maires ruraux, le jeune fonds « permettra le financement de projets d’impact et de programmes de formation pour soutenir les communes rurales dans leur développement touristique », précise un communiqué.

Les deux partenaires lancent d’ailleurs un programme de formation baptisé Rural Bootcamp. L’objectif est d’aider les hôtes à « proposer une offre d’hébergement de qualité et ainsi développer leur activité sur Airbnb ».

« Nous pensons que ce vaste programme conjoint avec l’AMRF contribuera à développer un modèle économique de long terme pour les territoires ruraux et leurs habitants, à mieux disperser les séjours au-delà des grandes villes et ainsi donner un horizon plus durable à l’économie du tourisme en France », explique Emmanuel Marill.

Le directeur d’Airbnb en Europe a toujours milité pour l’essor de l’entreprise en dehors des villes. Une stratégie développée alors que de grandes métropoles cherchent à limiter l’essor du groupe californien, à commencer par Paris.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici

L’avènement du data-tourisme | Entreprendre

Les changements de comportements relatifs à la pandémie, psychologiques, sociaux, et sociétaux, tournent largement autour du numérique. En effet, l’essor du mobile et l’émergence d’un nouveau mode de consommation ont forcé les acteurs publics du tourisme (Agences Départementales du Tourisme ou Centre Régionaux de Tourisme) à réagir. Ils ont entamé une profonde réflexion pour garantir l’attractivité de leurs territoires respectifs.

Ce qui se traduit par la création d’observatoires statistiques, basés sur la connaissance « client » et la collecte de « datas », mais aussi par la mise en place presque systématique d’une stratégie digitale. Dans ce contexte, le géomarketing est d’une utilité déterminante : il traite cette quantité de données et donne du sens aux analyses statistiques.

Le tourisme est un secteur pour lequel l’utilisation du big data s’avère particulièrement utile afin de proposer des offres toujours plus personnalisées et des « expériences uniques » aux futurs vacanciers.

De nos jours, les « voyageurs » habitués ou occasionnels, ne consultent que très rarement les agences de voyages « classiques » (et la pandémie accélère ce mouvement) , car en « surfant » sur le web, ils obtiennent une sélection de destination instantanément selon un ensemble de critères qu’ils définissent préalablement (prix, qualité de l’hébergement, destination, restauration, loisirs…).

En effet, depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette, on peut accéder à divers moteurs de recherches, des outils de comparaison, des photos et des avis d’autres voyageurs. La data devient un outil indispensable pour construire une offre différenciée et personnalisée.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici