Crise, Plan de relance & Investissement

Les actualités du moment pour penser et imaginer [Le Monde d'Après].

«Pourquoi la crise du coronavirus est une bombe à retardement pour le climat» | Le Soir

Contrairement au coronavirus, on ne peut pas espérer des bénéfices immédiats et localisés de ses propres actions. Et surtout, le changement climatique n’est pas une crise : c’est une transformation irréversible. Il n’y aura pas de retour à la normale, pas de vaccin contre le changement climatique. Et il faudra des mesures structurelles, qui engagent une véritable transformation de la société et de l’économie.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici


Des plans de relance à +2 °C ou +4 °C  après le coronavirus? | Euractiv & Le Journal de l’Environnement

Les pays industrialisés vont déverser des milliards de dollars d’argent public pour relancer l’économie. Aucun programme ne s’interdit de renflouer les industries responsables du changement climatique, au risque d’accélérer le réchauffement. 

Pour consulter l’article original – Cliquez ici


Investir en faveur du climat contribuera à la sortie de crise| Institute For Climate Economics

« Face à la crise sanitaire du covid-19, de nombreux Etats à travers le monde adoptent d’importants programmes de soutien économique. C’est notamment le cas en France. Convaincu que l’action pour le climat, au-delà de la phase d’urgence sanitaire, peut contribuer à soutenir l’activité économique en sortie de crise tout en renforçant la résilience de notre société, I4CE propose dans cette étude un plan de financement public de 7 milliards d’euros par an associé à une trentaine de mesures. Ce plan permet de déclencher annuellement 19 milliards d’euros d’investissements publics et privés favorables au climat. »

Etude – Institute For Climate Economics

Pour consulter l’article original – Cliquez ici