MĂ©tropoles, Logements & Redynamisation

Concevoir, développer et partager l'innovation sur les territoires pour mettre en œuvre le Local for Good !

Métropoles : quel bilan 10 ans après leur création ? | Vie Publique

L’alliance des territoires est un objectif des mĂ©tropoles fixĂ© par la loi. Par leur poids dĂ©mographique et Ă©conomique, les mĂ©tropoles jouent un rĂ´le central dans le dĂ©veloppement des territoires environnants, par exemple en matière de transports, de dĂ©veloppement Ă©conomique ou d’accès aux soins. Ces territoires voisins participent aussi Ă  la rĂ©ussite des mĂ©tropoles Ă  travers l’implantation d’entreprises sous-traitantes, l’hĂ©bergement des travailleurs et la production agricole.

Selon le rapport du SĂ©nat, le nombre de coopĂ©rations entre les mĂ©tropoles et leurs territoires limitrophes apparaĂ®t encore limitĂ©, mĂŞme si 180 coopĂ©rations interterritoriales ont tout de mĂŞme Ă©tĂ© recensĂ©es en mars 2019. Les rapporteurs proposent de dĂ©velopper des mĂ©canismes incitatifs, en augmentant par exemple la dotation globale de fonctionnement (DGF) versĂ©e aux mĂ©tropoles qui dĂ©veloppent des coopĂ©rations territoriales. Ils suggèrent Ă©galement de rendre obligatoire la rĂ©alisation d’Ă©tudes pour mesurer objectivement les efforts des mĂ©tropoles en faveur de ces coopĂ©rations.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici

Le fonds pour le recyclage des friches contribuera à créer 3,4 millions de m2 de logements | Weka

ReconquĂ©rir les friches constitue un enjeu majeur d’amĂ©nagement durable des territoires. Cela vise plusieurs objectifs : maĂ®trise de l’étalement urbain, revitalisation urbaine et limitation de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers dont 24 000 Ă  30 000 hectares sont consommĂ©s chaque annĂ©e depuis dix ans. Il convient de valoriser ce gisement foncier pour dĂ©velopper de nouveaux projets plutĂ´t que de continuer Ă  artificialiser des espaces naturels. La reconversion des friches contribue, du reste, Ă  la trajectoire « zĂ©ro artificialisation nette » fixĂ©e par le gouvernement, inscrite dans le projet de loi Climat et rĂ©silience en cours de discussion. Mais la rĂ©utilisation de friches (cf. encadrĂ©) entraĂ®ne souvent un surcoĂ»t, notamment lorsque les sols sont polluĂ©s, ce qui met Ă  mal l’équilibre Ă©conomique de ces opĂ©rations, en particulier en secteur « dĂ©tendu ». D’oĂą l’importance du soutien public pour de telles opĂ©rations hors marchĂ©. […]

Le gouvernement avait annoncé une première enveloppe de 300 millions d’euros dans le cadre de France Relance. Mais les besoins des territoires sont tels que la quasi-totalité de cette enveloppe sera engagée dès cette année. Le 17 mai, le Premier ministre a donc annoncé qu’une enveloppe complémentaire de 350 millions d’euros, à engager d’ici fin 2022, sera mobilisée.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici

En permettant aux entrepreneurs d’accéder au foncier, cette coopérative redynamise les villages | POSITVR

Villages Vivants achète, rénove et loue des locaux à des entrepreneurs qui ont des projets à fort impact sur le territoire rural. En déverrouillant l’accès à l’immobilier, on facilite le parcours du porteur de projet qui n’a pas à se soucier du suivi des travaux. L’intervention de la foncière permet aussi de rééquilibrer un marché locatif en pratiquant une politique de loyer progressif et en dialoguant avec les propriétaires, de remettre des biens immobiliers dans le circuit sans spéculation financière, de revitaliser la vie économique locale, de retrouver du lien social entre les habitants, de préserver le patrimoine. Bref, de réenclencher un cercle vertueux.

Notre mission est de participer, par l’intervention foncière, à ramener de la vie et de l’activité dans les villages et campagnes touchés par la désertification. Une commune sur deux n’a plus de commerce et la crise du Covid n’a rien arrangé (Carte interactive de la France désertée). Notre mission est de proposer un autre modèle d’immobilier rural, en privilégiant l’usage à la propriété, en luttant contre la domination de la plus-value à tout prix, contre la spéculation, et ceci en faisant participer les citoyens qui investissent dans la coopérative et participent à la création de lieux impactants.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici