RĂ©trofit, Partenariats & Incitations

Concevoir, développer et partager l'innovation sur les territoires pour mettre en œuvre le Local for Good !

Le Sénat pousse le rétrofit et la libéralisation des pièces captives | Decision Atelier

Le Sénat a voté en première lecture du projet de loi climat, et contre l’avis du Gouvernement, la création d’un prêt à taux zéro pour l’achat d’une véhicule propre. Elle s’appliquerait pour l’achat d’un véhicule jusqu’à 2,6 tonnes émettant moins de 50 g de CO2, sous conditions de ressources. Pour rappel, les ménages peuvent déjà bénéficier d’aides à l’achat d’un véhicule propre, dont les primes à la conversion et un dispositif de micro-crédit de 5.000 euros en partie garanti par L’État.

Toujours contre l’avis du gouvernement, a été voté un amendement d’Olivier Jacquin (PS), selon lequel « la France se fixe comme objectif d’atteindre d’ici à 2030 un million de véhicules à moteur thermique transformés ». Les auteurs de l’amendement estiment que, plutôt que la mise à la casse de véhicules polluants, leur transformation (retrofitage) peut également contribuer efficacement à la décarbonation du secteur automobile. Cet amendement reprend une proposition de l’Association AIRE (Acteurs de l’Industrie du Rétrofit électrique).

Pour consulter l’article original – Cliquez ici

La commission européenne lance 11 partenariats pour répondre à la transition écologique et numérique | Actu IA

Dans l’objectif de stimuler les investissements dans la recherche et l’innovation et de relever les grands défis en matière de climat et de durabilité, la Commission européenne a annoncé le lancement de onze partenariats européens avec l’Industrie. L’institution européenne souhaite faire de l’Europe la première économie neutre pour le climat tout en respectant le pacte vert pour l’Europe. En prenant en compte les engagements de financement des partenaires privés et des États membres, le montant total de ces investissements est de 22 milliards d’euros. Un de ces partenariats concerne l’intelligence artificielle, les données et la robotique.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici

Transition énergétique des bâtiments : la GTB mérite une véritable politique incitative | Environnement Magazine

Adoptée en 2015 par l’Assemblée nationale, la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) fixe comme objectif pour la France d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Un objectif minimal en vue de limiter la hausse des températures moyennes sous la barre fatidique des 3°C. Pourtant, entre 2014 et 2019, le secteur du bâtiment, qui représente 44 % de l’énergie consommée en France selon le ministère de la Transition écologique, a vu ses émissions de gaz à effet de serre augmenter de 11%.

Dans ce contexte, innover et diffuser les innovations vertes dans le domaine du bâtiment sont des missions décisives auxquelles les pouvoirs publics comme les entreprises du secteur doivent s’atteler de façon prioritaire. Parce qu’ils permettent de réduire entre 20 % et 40 % la consommation énergétique des bâtiments dans lesquels ils sont installés, les dispositifs de Gestion Technique des Bâtiment (GTB) comptent parmi les outils les plus puissants dont nous disposions pour inverser la tendance et accélérer la transition énergétique.

L’enjeu stratégique que constitue la transition énergétique des bâtiments a largement été intégré et compris par les pouvoirs publics depuis bientôt 20 ans. En 2002, déjà l’Union Européenne adoptait la Directive sur la Performance Énergétique des Bâtiments (DPEB) visant à réduire de 20% la consommation globale des bâtiments en Europe de façon à respecter les objectifs fixés par l’accord de Kyoto. Traduisant cette directive dans le droit français, le décret BACS (Building Automation & Control Systems) a quant à lui été publié au journal officiel le 21 juillet 2020 et prévoit notamment l’obligation pour les entreprises d’équiper les bâtiments tertiaires de systèmes de GTB d’ici le 1er janvier 2025. Une mesure ambitieuse et contraignante qui devrait donc porter ses fruits.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici