Territoires, Bas carbone & Responsabilité

Jeunes diplômés et jeunes actifs : osons le retour dans nos territoires ! | Les Echos

Pourtant, le retour en région peut encore susciter certaines appréhensions ou questionnements. Le manque d’informations sur le tissu économique local, les incertitudes ou la peur de l’isolement sont autant de freins à une installation sur les territoires.

Dans les territoires, la préservation des savoir-faire et des emplois passe par une double exigence : une montée en gamme des productions et la capacité à toucher une clientèle mondiale. Ce nouveau paradigme souligne l’importance de pouvoir compter sur une main-d’œuvre suffisamment formée pour réaliser ce saut qualitatif. Forts des expériences acquises ailleurs, les talents sauront apporter une nouvelle vision, à même d’aider les entreprises à répondre aux défis économiques qui leur font face.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici

Quelles startups pour répondre aux enjeux de la ville bas carbone, aujourd’hui et demain ? | Maddyness

Si l’environnement urbain doit revoir ses plans, c’est bien parce qu’il peut avoir un impact positif pour lutter contre les problématiques de santé telles que l’obésité, l’asthme, les troubles de la santé mentale (stress, dépression) ou encore l’exposition aux agents délétères, qui constituent aujourd’hui des enjeux de santé publique. À cela s’ajoute aussi la transition écologique, une attente majeure des citoyens. « Cela ne fait aucun doute, la ville de demain va être confrontée à un certain nombre de défis : environnementaux, économiques et sociaux. “Environnementaux” parce que la ville se devra d’être propre, saine, en phase avec les enjeux climatiques. “Économiques” parce qu’elle se devra d’être attractive, fluide – dans le domaine des transports notamment – et résiliente, c’est-à-dire capable de supporter une crise de type catastrophe naturelle ou sanitaire. Et “sociaux” parce qu’elle se devra d’être inclusive, démocratique, culturelle et sûre », détaille Stéphane Dupré la Tour, directeur Innovation Avancée et Technologies Numériques à la recherche et développement (R&D) d’EDF.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici

La responsabilité sociale est au cœur de notre raison d’être | Les Interpreneurs

La volonté entrepreneuriale est en bouillonnement depuis quelques années.  Il est maintenant devenu presque la règle, pour une personne qui réussit ses études, d’envisager l’entrepreneuriat.

Et la jeune génération est très consciente de ses responsabilités, du moins pour ce que nous en voyons au travers des candidats qui nous approchent.

Il y a une forte recherche de sens, de long terme, un éloignement de la financiarisation. Beaucoup de projets s’inscrivent dans une recherche de sens.

Et un nombre significatif ont pour objectif principal de contribuer au bien commun. La propriété intellectuelle, les barrières à l’entrée, la concurrence…, dans ces cas-là, ce sont des notions qui n’ont plus cours : leur projet est de faire bouger le monde, et plus d’acteurs y contribuent, plus le changement est puissant.

Notre premier critère de sélection reste la création d’emplois, mais nous intégrons désormais l’impact que l’entreprise aura sur la société.

Et nous avons inscrit la responsabilité sociale au cœur de notre raison d’être.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici