Transformation, Sobriété & Attractivité

Concevoir, développer et partager l'innovation sur les territoires pour mettre en œuvre le Local for Good !

L’État veut faire de la tech un allié de sa transformation numérique | Maddyness

Quand la tech rend service à l’action publique. Dans le cadre du plan France Relance (doté de 100 milliards d’euros), le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques consacre une enveloppe dédiée à la transformation numérique de l’État. L’objectif : contribuer à la relance de l’économie française et européenne, et rendre l’administration encore plus performante. Pour y parvenir, l’État incite tout innovateur – privé comme public – à s’engager et à améliorer les services publics numériques.

En clair, avec l’appui des entreprises de la tech, les administrations centrales ou déconcentrées, laboratoires de recherche publics ou opérateurs ministériels, qui souhaitent bénéficier d’un soutien financier pour expérimenter une technologie dite « émergente » , sont invités à se faire connaître. Puis de candidater, via un guichet, au dispositif « Utiliser des technologies émergentes pour améliorer le service public ».

Parmi les technologies dans le viseur : l’intelligence artificielle, l’informatique quantique, la virtualisation des terminaux numériques, l’edge computing, la frugalité numérique, l’économie circulaire, la blockchain, la gamification, le biomimétisme, etc. Toutes les entreprises proposant ce type de technologies – et souhaitant s’engager dans la transformation numérique de l’État – ont tout intérêt à faire connaître leurs innovations aux administrations qui pourraient être intéressées.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici

Faire rimer smart city et sobriété numérique | La Gazette des Communes

En pleine transition numérique, nos territoires font face à des défis environnementaux majeurs. Quelle place pour la technologie dans cette nouvelle équation ? Loin du fantasme de la smart city « 100 % tech », Veolia s’inscrit aujourd’hui dans une autre vision de la ville intelligente, plus sobre et plus durable. […]

Il n’existe pas un unique type de territoire sobre, mais bien une multitude qui répondent à des situations et ambitions environnementales, sociales, sociétales et économiques spécifiques à chaque collectivité. Pour que la transformation numérique du territoire réponde aux objectifs de transition écologique et aux attentes des publics, Abylon recommande l’adoption d’une démarche orientée vers les usages et les utilisateurs. La co-construction d’un territoire intelligent se traduit ainsi par l’utilisation de différentes méthodes d’innovation et de créativité comme l’animation d’ateliers d’intelligence collective pour définir de nouveaux services numériques avec les élus, les citoyens et les entreprises locales. L’avantage est de favoriser l’engagement des agents comme des citoyens dans le projet de territoire sobre.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici

French Tech Visa et Tremplin : la France en quête de nouveaux talents dans la tech | La Tribune

Les entreprises technologiques le savent : les talents sont le nerf de la guerre. Dans un secteur du numérique sous tension et soumis à une compétition internationale, où des dizaines de milliers d’emplois restent à pourvoir, tous les profils manquent à l’appel : les ingénieurs et autres data scientists bien sûr, mais aussi des commerciaux, des techniciens, des cadres de direction… Or, paradoxalement, la tech se prive de nombreux talents : les femmes et les personnes issues de la diversité sociale et culturelle y sont largement sous-représentées, et l’image de la France, encore trop perçue à l’international comme un enfer administratif, rend difficile le recrutement des talents du monde entier dans les startups de la French Tech, qui sont aujourd’hui près de 20.000 et qui se développent à grande vitesse, comme l’a montré un premier semestre 2021 exceptionnel pour les levées de fonds.

Pour consulter l’article original – Cliquez ici